Texte poétique: Oublier

Immobile, fébrile,
Je n’attends pas l’heure.

En redingote,
je crayonne.

Pulsion d’évasion,
La tension fait sa chanson.

Je n’écoute que mon cœur,
Qui rêve de couleurs,
de lueurs,
de pleurs.

Les mots s’estompent…

Engourdie,
Je souris.

Oublier l’inachevé,
Car d’un souffle…

J’oublierai.
GD, 1er juillet 2016.